Menu principal

Vous êtes ici:  Bois gravé  >  La technique de l’estampe japonaise .

La technique de l’estampe japonaise

Photo: Coupe des repères pour le papier

Coupe des repères pour le papier, dit kentos.

Photo: Maniement du hangito (couteau pour les contours).

Maniement du hangito (couteau pour les contours).

Photo: Outils japonais pour le taillage.

Outils japonais pour le taillage: hangito, aisuki, marunomi.

Photo: Planche taillée.

Planche taillée.

Photo: Différents pinceaux japonais.

Différents pinceaux japonais (de gauche à droite): Pinceau à eau (mizubake), pinceau pour les pigments (hakobi), pinceaux et brosses pour étaler encre et pâte sur la planche (hanga-bake und marubake).

Photo: Baren, feuille de bambou usée et feuille entière.

Baren, feuille de bambou usée et feuille entière. Le baren (tampon pour frotter) est constitué d’une corde tressée, qui est fixée en spirale sur un disque dur en plastique ou en papier laqué. Il est couvert d’une feuille de bambou, dont les bouts tortillés forment une poignée pour le tenir.

Photo: Encrage de la planche humide.

Encrage de la planche humide.

Photo: Impression avec le baren.

Impression avec le baren.

Photo: Re-encrage de certains endroits afin d’obtenir un noir dense.

Re-encrage de certains endroits afin d’obtenir un noir dense.

Photo: Détail d’une estampe.

Détail d’une estampe avec superposition de 6 couches de couleurs.

Langue

  • deutsche Flagge
  • Drapeau français

L’outil recherche